Cette année les organisateurs Roger Banchereau(1) et Jean-Paul Guido(2) ont fait fort ! Non seulement ils ont installé un stand FFN avec drapeaux, banderoles et prospectus pour vanter les bienfaits du naturisme et présenter les différentes entités nationales et régionales, mais en plus, ils ont convoqué la presse locale ! Une journaliste et un photographe du journal Var-Matin étaient là pour couvrir l’évènement. Ils se sont montrés très attentifs à nos préoccupations concernant notre mode de vie au quotidien et la pratique du naturisme en liberté. L’article, édité le lendemain, reflétait assez bien la démarche naturiste, en témoigne cette phrase : « Être naturiste, c'est un état d'esprit, le principe n'étant pas d'éviter les marques de maillot de bain l'été, mais de faire corps avec la nature. »

C’est donc sous un splendide soleil d’hiver que s’est déroulée cette journée amicale tant attendue. Il faut dire que, cette année tout particulièrement, la météo a été extrêmement clémente dans notre région. Vive le roi !Un ensoleillement généreux et une relative douceur de l’air nous a permis de profiter à fond de cette magnifique journée, où pratiquement tous les participants ont pu demeurer en « tenue de peau » jusqu’au déclin du soleil. Outre la séquence « conférence de presse », l’ambiance a été on ne peut plus chaleureuse, conviviale et bon enfant. Apéritif au champagne, s’il vous plait ! Échanges de bons vœux, levée de verres.... Et c’est dans la joie et la bonne humeur que se sont échangées les spécialités culinaires des un(e)s et des autres durant le pique-nique. L’air marin, cela met en appétit ! Et puis bien sûr il y a eu la dégustation de la traditionnelle galette des rois avec sont lot de fèves, santons et couronnes en papier, pour le bonheur des petits et des grands.

 Essayez d'attraper la baballe !

Et la baignade, dans tout cela ? Le « bain du nouvel an » ne doit pas faillir au folklore ! Eh bien oui, la grande majorité des participants a joué le jeu et a pu goûter aux quelque 13°C de l’eau de mer. La même température que l’air ambiant du reste (à l’ombre).... Et même quelques courageux ont tenté la baignade intégrale et la natation en eau profonde ! Il paraît qu’elle était bonne.... Très peu pour moi ! Jusqu’à la taille, c’est déjà pas si mal....

"Elle est bonne.... Venez vous baigner !"

Et puis il y a eu la séquence « photos », pour la postérité. Cette année, ce sont des fesses qui ont servi de support à la carte de vœux. C’est la petite Vicky qui s’est chargée de tenir le pinceau pour écrire « Bonne année 2012 » sur nos postérieurs. Et puis c’est au moins dix paparazzis en herbe qui se sont défoulés sur leurs déclencheurs dans notre dos. Encore un grand moment de franche rigolade sans retenue !

Bonne année fess'tive !

Enfin pour conclure, cette belle journée, complétée par divers jeux de plage, nous a prouvé une fois de plus que les naturistes font partie d’une grande famille unie et solidaire et que le naturisme favorise la bonne humeur en commun malgré les soucis petits ou grands qui ne manquent pas de saper notre moral au quotidien. Participer le plus souvent possible à ce genre de manifestation pourrait être un remède miracle au stress induit par ce monde dit « civilisé » dans lequel nous vivons.

Pierre Sévin.

La plage de St. Aygulf

1 Administrateur national de la Fédération Française de Naturisme, membre du bureau fédéral ;
2 Fondateur et président de l’Association des Randonneurs Nus de Provence

Nota : cet article a été publié dans le n° 16 de Naturisme Magazine, en page 30.