Avec Hélène, nous avons rejoint deux autres couples et leurs enfants arrivés une semaine avant nous, sur des emplacements de camping que nous avions voulu adjacents pour une meilleure convivialité. Christel, Christian et son fils Bastien (15 ans ½) d’Antibes d’une part ; Magali, Jean-Michel et leurs deux enfants Justine (13 ans) et Thomas (9 ans) de La Seyne sur Mer d’autre part.

U-furu_11.jpg Le camping :

Je ne vais pas définir à nouveau ce que j’avais écrit en 2006 ; en effet, rien n’a changé depuis notre précédent séjour. Même accueil, même terrain, même piscine, même rivière, mêmes (rares) activités collectives – ah oui ! une soirée dansante « années 80 » tous les dimanches soir. En ce qui concerne l’ambiance générale et en particulier le respect de la nudité, rien à dire sur ce point. U-furu_10.jpgDu moins dans la journée ; pratiquement tout le monde vit nu, sur tout le site ; piscine, parties communes, emplacements de camping. Le soir, comme ailleurs, le parvis de la piscine et le bar attenant se « textillisent ». Sauf lorsque nous y débarquons à 9 pour prendre un verre et nous défouler dans une partie de ping-pong endiablée, tous en tenue de peau s’il vous plait ! « Tant que la température le permet » qu’il disait ! Comme c’était le cas, pourquoi s’en priver ?...

U-furu_12.jpg

La population du moment :

En ce début d’août le camping était surtout fréquenté par les néerlandais (comme partout !) et les allemands. Aussi une bonne proportion de français (dont pas mal de corses), mais en minorité. Dans tous les cas, ce sont surtout des familles avec de jeunes enfants ; très peu d’ados, ce qu’ont un peu regretté les nôtres qui n’ont pu trouver des copains de leur âge. U-furu_09.jpgMais ce que l’on a pu remarquer, c’est que, contrairement à ce que l’on constate généralement, ceux-ci semblaient être très à l’aise dans leur tenue de naissance. Comme quoi l’émulation entre les jeunes y est pour beaucoup dans le respect de la nudité. A méditer…. Il suffit d’un « meneur » qui refuse de se mettre nu et tous les ados suivent l’exemple, comme des moutons…. C’est le reflet de la société, du reste….

U-furu_13.jpg

Les activités :

U-furu_04.jpg Comme le camping n’offre pas grand-chose à ses clients, chacun doit s’organiser pour occuper ses loisirs. C’est comme cela que Christian, en astronome amateur averti et passionné, a créé l’évènement sur le terrain en proposant aux campeurs des séances d’observation du soleil dans sont télescope, équipé à cet effet, qu’il avait emmené dans ses bagages. Beaucoup de passants se sont approchés, intrigués par l’attroupement autour de l’instrument. Même les étrangers pour qui il a fallu fouiller au fin fond de nos méninges pour retrouver quelques termes techniques en anglais afin d’expliquer ce qu’ils voyaient dans la lunette : le soleil, tout rouge à cause du filtre, les taches solaires dues à des zones plus « froides », les éruptions gazeuses sur la périphérie, les dimensions relatives et les températures…. Rien ne vaut un bon schéma sur une feuille de papier pour partager toutes ces connaissances dans un langage universel !

U-furu_03.jpg

Des spectateurs dans le plus simple appareil autour d'un appareil pas si simple à manipuler ! En médaillon, ce que l'on y voit.

Le ruisseau de Furcone (cours d’eau passant à proximité) :

Un des principaux attraits d’U-furu, vu que la mer est à 8 km, et pour qui aime la nature sauvage et belle, c’est la rivière. U-furu_02.jpgLe Furcone longe le camping et l’on peut le remonter sur plusieurs kilomètres, après franchissement de plusieurs cascades et blocs rocheux. U-furu_06.jpgAu-delà, c’est une nature vierge et luxuriante qu’il s’offre au randonneur, traversant des futaies de pins laricio (arbre emblématique de la Corse), et franchissant des forêts d’osmondes royales, fougères géantes protégées au plan national, omniprésentes dans tous les cours d’eau corses. Et cela en toute nudité, est-il important de préciser. U-furu_08.jpgUne randonue de toute une journée est possible, entrecoupée par des pauses baignades dans une eau de roche limpide comme le cristal et aussi agréable que celle de la mer, sans le sel et… sans la foule. Quel endroit enchanteur ! Les photos suivantes témoignent d'elles-mêmes du côté idyllique du lieu. Pour le plaisir des yeux....

U-furu_01.jpg

Grandeur Nature

U-furu_07.jpg

Des enfants heureux

U-furu_05.jpg

Paysage de rêve

Pierre Sévin.